[Actu] Printemps des poètes

Parce que, contrairement à ce que l’on pourrait penser ce soir qu’il pleut des cordes, c’est le printemps! Et qui dit le printemps dit renouveau et dit un peu de poésie dans ce monde de brutes.


Oui on a beau être dans l’informatique, on peut aimer la poésie et pas seulement les lignes de codes ou les mmorpg. Et je viens d’entendre un poème qui m’a beaucoup plu. Si quelqu’un sait de qui c’est je suis preneur.

Si vous n'aimez pas la poésie
Mangez de l'ail
Ca chasse les vers...

(Auteur inconnu)

L'informaticien - printemps des poetes - Lomig
Keys (Hidden)
Open (locks, Doors)
Tell secrets do not,
I Beg you, close them, Yet

Perl et la poésie

En ce qui concerne la poésie en informatique, il semble que le perl soit un langage prédisposé à ce genre littéraire. En tout cas de nombreuses personnes s’y sont essayées. Je vous laisse vous faire votre propre idée.

#!/usr/bin/perl
 
APPEAL:
 
listen (please, please);
 
open yourself, wide;
    join (you, me),
connect (us,together),
 
tell me.
 
do something if distressed;
 
    @dawn, dance;
    @evening, sing;
    read (books,$poems,stories) until peaceful;
    study if able;
 
    write me if-you-please;
(...)

Larry Wall Source : orelly, perl poetry


Dans tous les cas que vous ayez aimé ou pas espérons que ce type d’initiative chassera cette image d’Épinal de l’informaticien boutonneux préférant ses algos en Java à la beauté du monde.



Pour en savoir plus :


Point d’intérêt de cet article : Citation, Larry Wall , humour, poésie, perl



Sources :
Image obtenue sur Supinfo


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.